top of page

La clé du Champ : Sagesse Systémique

"Je ne peux pas t’avouer mon secret, je ne peux pas te dire que je t’aime, je ne peux pas te regarder…Je suis désolée."


illustration constellation familiale


Ne tournons pas autour du pot...

Il n’y a pas toujours de Happy end Hollywoodien dans les constellations familiales. Il est souvent nécessaire d'accepter "ce qui est là", même si c'est infiniment douloureux. C'est une première incontournable, celle qui consiste à accepter la réalité.


Parfois, un membre du système sait que la libération est proche, mais refuse de « lâcher », il résiste, s'entête, campe sur ses positions.

Il est aisé de s’enliser dans ce genre de situation, de vouloir insister, contourner... Je partage mon regard sur ce sujet car c’est un écueil dans lequel on pourrait facilement tomber quand on veut bien faire en tant qu'accompagnant. ( Achtung! triangle dramatique en approche :) )


Certains tentent de passer en force, à grands coups de phrases libératrices, comme s’il s’agissait de formules magiques imparables.


Pourquoi pas. Ce n’est ni bien ni mal. Ce n’est simplement pas comme cela que j’ai envie de pratiquer. Je préfère écouter ce qui est là, et recevoir les silences ou les refus pour ce qu'ils sont : Une information comme une autre. A moi de ne pas la juger ou la considérer comme inacceptable. J’ai le sentiment que cela serait comme exclure ce qui est là, et dieu sait que les systèmes ont horreur de l'exclusion !


OUI, parfois des membres du système familial ne voudront pas pardonner, ils choisiront de garder le silence, et ne seront pas en mesure de donner leur amour. C'est douloureux mais cela arrive, et je crois que la posture la plus juste en tant que facilitatrice est de ne pas forcer, mais d’inviter le client à accepter cela, comme un état des lieux. En fait c’est souvent là que se cache la clé d’une libération profonde pour le client :

Accepter que certaines choses ne pourront jamais être comme on le voudrait, c'est un vrai deuil à faire. Quand un membre du système n’est pas prêt, il n’est pas prêt. Il faut pouvoir accepter qu’une mère dise « Je ne peux pas ».

Le trésor de la constellation est peut-être alors de nous permettre de vivre cette émotion là. C'est une occasion précieuse de verser ces larmes, pour commencer un deuil salvateur.



ACCEPTER une situation ne veut pas dire APPROUVER ce qui a été fait. L'acceptation est une forme de lâcher-prise libérateur, c’est une première étape incontournable pour se libérer de ce qui nous fait souffrir.


Enfin, en tant que thérapeute, prendre conscience que certains membres seront toujours réticents, c’est éviter de s’enliser dans une posture de sauveuse. Cela est aussi une façon de faire confiance au Champ de travail, cet espace sacré où la Sagesse et les informations descendent au service du client et de son intention ( on parle aussi du « Champ-Qui-Sait » / Knowing Fiel).


Avec un tel allié à mes côtés, ce serait dommage de ne pas faire confiance.

Charlotte - L’enseignement du Champ (07 mars 2021)

 

Si le sujet vous intéresse je vous invite à rejoindre le groupe privé Facebook de "Pratique et exploration en Constellations Systémiques" pour pratiquer gratuitement en tant que représentant . Si vous désirez vous FORMER AUX CONSTELLATIONS FAMILIALES c'est sur ce lien.


Si vous ressentez le besoin de recevoir une constellation, je vous invite à lire la page dédiée à ce sujet. Je travaille en ligne et en présentiel dans l'Hérault à moins d'une heure de Montpellier.


A bientôt peut être !

Charlotte




181 vues0 commentaire
bottom of page