Rechercher

La Maât qu'est ce que c'est ?

Mis à jour : avr. 28

Maât est une notion "une et triple en son essence". Elle est à la fois un Principe, une Déesse et un Fluide. J'ai envie de vous parler des deux premiers éléments:


Sous la plume de Maât

- Un Principe : C'est le fondement de toute la civilisation égyptienne. La Maât est un principe de perfection, de justice divine, de vérité et d'équilibre cosmique en toute chose. Elle s'oppose à Ifset (Le chaos.) Pharaon est gardien de la Maât, il est de son devoir de la faire respecter dans son royaume. Je pense qu'elle n'est pas étrangère au fait que la civilisation égyptienne fût la plus durable et la plus prospère qu'ait connue l'humanité.


- Une Déesse : Elle est représentée comme une femme (debout ou assise sur les talons) portant sur la tête la plume d'autruche, idéogramme de son nom, qui signifie « vérité ou justice ». Elle est aussi figurée simplement par une plume d'autruche stylisée, symbole de rectitude et d'équilibre. Elle est aussi légère qu'une plume. Les textes la désigne comme la fille et la confidente de Rê, et aussi comme l'épouse de Thot, le juge des dieux qu'on appelle « le maître de Maât ».


Elle tient un rôle important lors de la pesée de l'âme des morts, puisqu'elle assure le contrepoids dans la balance. Maât prend place dans le plateau de la balance opposé à celui où a été mis le cœur du défunt afin de vérifier si ce cœur est vrai et exempt de fautes. Si la plume Maât équilibre le cœur du défunt, l'âme devient « maâ-kherou », c’est-à-dire « justifiée, juste de voix ».

La pesée de l'âme

Pourquoi Maât m'accompagne t'elle ?


J'ai découvert sa vibration particulière lors de ma formation de Chrysothérapie ou Médecine Hermétique.

Chrysothérapeute ? Quel est ce mot barbare?

En bref, cet intitulé vient de la notion alchimique de Chrysopée qui signifie "changer en or", on parle aussi de Soins Alchimiques.


J'ai mis de côté certaines parties de cet enseignement pour pouvoir découvrir MA façon de travailler. Maât est restée.

Elle est comme une boussole intérieure pour me perfectionner. J'entends par "me perfectionner" atteindre ma propre justesse, mon équilibre, c'est une Perfection personnelle intime, subjective. Me parfaire serait peut être plus juste ?


Cela revient à me demander régulièrement : . Comment faire de mon mieux dans telle situation, tout en acceptant mon humanité (et donc mes limites) ? . Cela est il encore juste pour moi aujourd’hui?


Tout peut être posé et pesé sur cette balance interne. Moi seule vais pouvoir sentir ce qui m'équilibre et ce qui me fait basculer dans un excès. De temps à autre je vérifie que je suis dans le juste (pour moi) en me fiant à ma balance intérieure.

Est ce que mon emploi, mon lieu de vie, mes relations, mes pensées, mes intentions... répondent aux idéaux de perfection, d'harmonie et de justice de Maât ? Est ce que je peux faire mieux, m'apporter plus d'harmonie ?


Cette "pesée intérieure" peut s'effectuer à chaque instant, dans les détails et les grandes décisions de notre vie. Cette quête de Perfectionnement et de transformation intérieure m'anime, c'est pourquoi j'ai naturellement à cœur de partager cet engouement.


"Dans notre vie moderne, lorsque nous sommes dans le doute ou le déséquilibre, lorsque nous cherchons la voie (voix) juste, nous pouvons toujours invoquer Maât sous la forme de son attribut aérien (sa plume), et la paix viendra. Maât ne juge pas, elle est l’équilibre, l’harmonie, la vérité. "


Maât

69 vues