In girum imus nocte ecce et consumimur igni est un hexamètre dactylique formant palindrome, attribué par certains à Virgile, mais dont la lourdeur fait plutôt penser à l'époque médiévale friande de ce genre d'exercices de plume1, faisant référence aux papillons de nuit qui tournent autour de la chandelle avant de s'y brûler2.Ce vers signifie : « Nous tournoyons dans la nuit et nous voici consumés par le feu. » Il s'adresse aux ambitieux ou aux curieux qui veulent trop s'approcher des lumières du pouvoir, des richesses ou de la gloire3.

Ce vers s'en réfère aux papillons de nuit dont la valse nocturne autour de la chandelle entraîne la mort2. Pour d'autres il concerne les démons qui tournent sans fin dans le feu et la nuit4 de l'enfer.


>>Par exemple la pierre philosophale « purifie le corps et l'âme, celui qui la possède voit comme en un miroir tous les mouvements célestes des constellations... même sans regarder le firmament... » (Sperber