Rechercher

“Je veux tomber amoureuse de mon humanité et t’embarquer avec moi.”


Ce texte est l’occasion de me présenter et de te parler des mes intentions. Ainsi tu pourras décider de travailler avec moi ou fuir cette page en toute connaissance de cause :)



Dans la voie spirituelle que j’expérimente, poser une intention est la première étape pour établir une connexion (que ce soit à la Terre, à mon animalité ou à une table basse. Oui, c’est no limit, tu peux te relier à tout ce qui existe. La seule limite c’est ton imagination).


Sans exprimer mon désir ou ma demande, comment puis je espérer m’approcher de mon but ou obtenir une réponse ? Ce fonctionnement consisterait à croire que tout va m’arriver tout cuit dans la bouche, et que je n’aurai qu’à mâcher pour apprécier les saveurs. Bonjour la perte de pouvoir, et au revoir l’intensité !


Après avoir longuement pratiqué la fameuse technique de l’autruche dépressive, je peux te dire avec conviction que c’est pas foufou en terme de kiff et d’épanouissement. Ça donne une vie centrée sur la déception, la comparaison avec les autres et l’absence d’ambition. (Ambition ? Ce truc de vieux capitalistes en mocassins ? Berrrrrk non merci, ça va salir mon plumage immaculé de colombe cosmique de la 17ème dimension des guides étoilés.)


Non petit oiseau sauvage, l’ambition c’est juste cette merveilleuse énergie qui te pousse à aller vers la meilleure version de toi même et d’en faire profiter le plus de monde au passage.


Selon mon expérience, plus l’intention est précise, plus la réponse sera précise. Si ce que tu vis est flou, demande toi où tu manques de clarté, où tu te leurres, et rectifie le tir. Affirme clairement ton intention, ça pourrait bien faire changer des choses (et pas qu’un peu !).


En bref, j’ai envie de partager mon regard sur ces sujets, et d’être inspirée par les expériences d’autres personnes. Je ne cherche pas à avoir raison et je sais bien que je ne détient pas la vérité. Disons que c’est ma vérité du moment.


Plus précisément voilà ce que ça donne :


Je veux tomber amoureuse de mon humanité et t’embarquer avec moi.)

J’entends quoi par là ? Je veux dans une écoute plus fine de mes envies, dans une honnête toujours plus aiguisée, dans l’acceptation de mes limites et de mes mécanismes de défenses, de mes instincts et de tous mes trucs cracra qui puent...Donc m’aimer vraiment, pas essayer de m’en convaincre. (Et arrêter de vouloir prouver à l’extérieur que je suis ceci ou cela. Si ça revient à découvrir que je suis fan de Tuning ou de toilettage canin...Banco ! )

Je veux faire exploser le spirituellement correct à grand coup de santiags dans la truffe. Mais je crois qu’avant tout il faut collectivement reconnaître qu’il y a des priorités. Je dois d’abord atterrir dans mon corps et prendre soin de mon humanité avant de penser à me percher tout là haut pour reconnecter ma divinité. Mon humanité et mon corps sont le socle pour que puisse s’éveiller et rayonner ma puissance créatrice (ma divinité). Si ce socle est foireux, je vais juste m’envoler très haut...et m’écraser bien bas l’instant d’après. #crêpedecolombe


Si je médite à fond et que j’ai des pratiques énergétiques au sens large, je vais finir par toucher à des états de grâce, vivre des expériences puissantes, sentir une ouverture de cœur... mais ça ne tiendra pas dans la durée simplement parce qu’énergétiquement, les choses ne sont pas en place. Tout ça c’est mécanique, et je me réjouis de pouvoir en parler plus en détail dans de prochains articles. (J’ai encore beaucoup à apprendre alors si tu as des références sur le sujet, fais tourner ^^)


Je me suis pourtant bien acharnée dans cette voie là :

Quelques expériences décoiffantes ont fait de moi une grosse junky accro à la prochaine décharge énergétique puissante. Même si ces expériences étaient ultra douloureuses et violentes, je n’étais plus « là » , j’avais des ressentis hyper intenses, et j’avais accès a des perceptions de dingue. Tout cela était pour moi plus addictif que n’importe quelle drogue. Donc je me suis mise en tête de « travailler » pour que ça se reproduise.


Et sans rien capter, j’ai tourné le dos aux plaisirs du quotidien, à mes hobbies, au fun, à la sexualité légère et joyeuse etc. Tout devait être sacré, connecté, aligné… #boring

Est ce que j’étais plus heureuse ? Absolument pas. Je travaillais avec acharnement à me fuir, et à fuir la réalité toujours trop douloureuse pour moi.


ZOB à la fin, atterrissons ! Et je ne parle pas juste de visualiser de jolies racines rouges qui s’enfoncent dans la terre. Je parle de reconnaître son animalité, et de la laisser s’exprimer. Je parle de rebrancher ses désirs, de reconnecter avec l’intensité, de prendre plaisir dans sa vie quotidienne et pas d’attendre d’aller méditer pour fuir sa vie «parce que les humains sont intrinsèquement mauvais. Payons collectivement d’avoir été trop trop nuls. Pardon d’être là, pardon d’être humaine. »

Spoiler alert → ça je n’en veux plus, et c’est non négociable.



Je veux m’incarner totalement, et faire atterrir un maximum de colombes perchées.

Big up plein d’amour à toutes celles qui sont parties se réfugier dans les étoiles parce que c’était trop douloureux d’être sur terre. Je vous comprends de toute mon âme, mais sachez que :

1/ c’est du gâchis (parce que tu te prives d’une grosse partie de l’expérience et tu prives le monde de connaître qui tu es vraiment)

2/ c’est peine perdue : Car pour pouvoir guérir tes blessures tu vas devoir aller les visiter. Il va falloir te laisser traverser totalement par l’intensité de ta douleur, et alors la cicatrisation pourra s’enclencher. Mais pour cela il n’y a pas le choix, il va falloir atterrir dans ton corps. Rien que de l’écrire je suis ON FIRE tellement c’est devenu une évidence pour moi.



• Je veux me perfectionner dans la mécanique énergétique appliquée.

Je viens de l’inventer et ça ne veut probablement rien dire :) Ce qui me passionne c’est comprendre le fonctionnement énergétique de l’être humain, ses flux, ses structures, ses mouvements intérieurs, mais surtout → Comment en faire un usage pratique et au service de l’humain ( avec option déperchage incluse d’office). Je ne sais pas encore comment, mais je veux devenir efficace et méga douée là dedans.



Partager cet élan avec un maximum de Femmes. Parce que je crois que ce sont des sujets importants quand on est sur un chemin de développement personnel ou de spiritualité. C’est tellement facile de vouloir “bien faire”, de vouloir “réussir” (et donc de passer à côté du cadeau qu’est notre humanité) que je pense ne pas être la seule à m’être perdue là dedans. Si ces sujets te touchent et que tu te sens concernée, bienvenue sur cette page. N’hésite pas à partager ton expérience, c’est très précieux. (Comment tu te planques tout là haut ? Comment tu te sens quand ça arrive ? Comment tu as atterri si c’est déjà le cas ? Qu’est ce qui te fais repartir ? A quoi tu le vois? Tes techniques pour redescendre ?) Si tu as besoin de clarté sur ce que tu vis, je propose des séances d’accompagnement en visio. J’ai découvert grâce au confinement que j’adorais bosser comme ça ! Tu peux aussi t’inscrire à ma newsletter pour être au courant de mes prochains ateliers.

Charlotte - L'Athanor


41 vues